<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=1697619370295438&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
Réserver

Qu'est ce que le plagiat ?

Par Nora Loudiyi le 7 juin 2019 13:04:45

Catégorie: Création musicale
Plagiat

Que vous soyez artiste ou non, vous avez forcément déjà vu défiler de nombreux scandales concernant des accusations de plagiat en musique. Par définition, le plagiat est “l’acte de quelqu’un qui, dans le domaine artistique ou littéraire, donne pour sien ce qu’il a pris à l’oeuvre d’un autre”. 

 

Dans certains cas, ce sont des artistes peu connus qui découvrent que des notoriétés se sont appropriées le fruit de leur création.. Dans d’autres cas, ce sont des descendants d’artistes décédés qui découvrent que des titres sont fortement inspirés de chansons du défunt.

 

Si quand vous écoutez un titre à la radio l’air vous paraît familier, ne criez pas tout de suite au plagiat ! De nombreuses suites d’accords sont communes à énormément de titres, notamment dans la Pop. Ainsi, à la première écoute d’un titre à la radio il peut facilement vous paraître familier. L’emprunt, le clin d’oeil, l’hommage ou encore l’inspiration sont un brin différents au plagiat. L’originalité d’un titre n’étant pas précisément définie, il est assez difficile de caractériser à quel moment un titre est la contrefaçon d’un autre ou non.

what is it gifSource : Giphy

 

Parfois, une chanson est considérée comme plagiée à cause des notes utilisées, d’autres fois les notes sont totalement différentes mais le résultat final est tout de même exagérément ressemblant.


Coldplay et leur hit “Viva la vida” (2008) a été poursuivi pour contrefaçon d’un titre de Joe satriani “If I could Fly” (2004). Si vous écoutez les deux titres, vous vous rendrez rapidement compte de la similarité de la mélodie du refrain. Les deux protagonistes ont fini par trouver un accord à l’amiable sans passer par les tribunaux.

 

Coldplay : Viva la Vida

Viva la vida

Source : Youtube

 

 

 Joe Statriani : If I could fly

If I Could Fly

 Source : Youtube


Autre exemple moins flagrant, qui implique le célèbre tube “Blurred lines” (2013) interprété par Robin Thicke, Pharrell Williams et le rappeur T.I. Les descendants de Marvin Gaye découvrent une étrange ressemblance avec le titre “Got to give it up” (1977). Au tribunal, les jurés devaient uniquement se concentrer sur une partie de la mélodie qui était mise en cause et pas sur le reste des arrangements qui rendaient la contrefaçon moins flagrante. Pharrell Williams, producteur du titre, a dû finalement verser la coquette somme de 5 millions de dollars à la famille de Marvin Gaye.

 

Si dans ce cas de figure, les deux parties sont allées jusqu’au tribunal, la plupart du temps ce sont des accords financiers à l’amiable qui mettent fin aux poursuites.

money

Source : Giphy

 

Ces scandales incluent le plus souvent des notoriétés ou des titres au sommet des charts, parce que les retombées financières y sont les plus intéressantes. Mais une fois que l’accusation de plagiat est rendue publique, c’est parfois l’opinion publique qui effraie davantage les artistes que le tribunal. Passer pour un artiste qui “vole” la création d’un autre, ce n’est pas la meilleure des réputations !


 

Si vous souhaitez éviter qu’un(e) autre artiste s’approprie votre oeuvre, sachez qu’il faut protéger votre oeuvre auprès de la Sacem.

`

Écrit par Nora Loudiyi


Parlez-nous de votre projet musical
pour que l'on puisse vous aider !