<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=1697619370295438&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Peut-on réussir sans label ?

Par Victoria Berry et Aliénor Sander le 30 juin 2022 11:33:37

Catégorie: Industrie musicale
Article Peut-on réussir sans label ?

Parmi les questions que les artistes nous posent le plus, on retrouve souvent “Vous êtes un label ?”, “Est-ce que vous connaissez des labels ?” ou encore “J’ai besoin d’un producteur, vous en auriez un à me présenter ?”. Et si dans l’esprit des artistes, signer dans un label semble si important, est-ce vraiment indispensable pour réussir ? On vous dit ce qu’on en pense !

 

SIGNER EN LABEL, BONNE OU MAUVAISE IDÉE ?


Alors déjà, un label, c’est quoi exactement ? Un label (aussi appelé maison de disques) est une société chargée de produire, d’éditer et de distribuer les enregistrements d’artistes. Il ne doit pas simplement dénicher et signer des talents, mais aussi les accompagner sur plusieurs démarches artistiques et administratives, allant de la phase d’enregistrement en studio à la promotion de l’artiste via différents médias, ou encore à la commercialisation de ses titres. En fait, le label doit l’épauler dans le développement et la réussite de sa carrière.

Mais ce n’est pas tout ! À l’inverse d’une structure d’accompagnement comme la nôtre, un label financera les besoins liés à ton projet musical (séances studio, clips, etc) et pourra même te proposer de te faire des avances, tant que ta musique ne génère pas assez de recettes pour que tu puisses en vivre. Et là, tout dépend du type de contrat que tu signes avec le label ! Le jour où tes chansons finissent par générer de l’argent, tu partageras une partie de ces recettes avec ton producteur. Ne t’inquiètes pas, tout est déterminé à l’avance : parts respectives sur les redevances, durée du contrat, territoire où celui-ci s'applique etc. D’où l’intérêt de bien lire son contrat !

Au regard de ces conditions, signer avec un label semble donc être la solution idéale, mais sache que tu devras aussi sûrement faire des concessions ! En effet, comme le label investira dans ta réussite, il aura son mot à dire sur la direction artistique de ton projet musical ou sur ton image. Tel un banquier, il espérera un retour sur ses investissements. Et si ce n’est pas le cas, le label pourra très bien te dire “ciao ciao”… Aussi, avant même de démarcher des labels, il faudra que tu aies un projet plus ou moins abouti à leur présenter, et/ou un univers qui leur donne envie de te signer ainsi qu’une communauté qui te suit (sur les réseaux notamment). Eh oui ! Il ne suffit pas que ta mamie te valide pour devenir une rockstar ;)

Source : Giphy

Souviens-toi : que tu sois signé(e) ou pas, le plus important est de bien t’entourer ! Il est évident qu’un label peut t’apporter un sérieux coup de pouce financier et promotionnel, mais une structure d’accompagnement comme la nôtre te permet de garder plus de contrôle sur tous les aspects de ton projet musical. Et là, à toi de voir quelle structure te convient le mieux !

 

LES ALTERNATIVES POUR RÉUSSIR SANS LABEL


Tu veux mener à bien tes projets musicaux sans intégrer de label ? Sache que plusieurs possibilités s’offrent à toi !

Si les dessous de l’industrie musicale ne te sont pas familiers, sache que tu peux aussi faire appel à une structure d’accompagnement comme la nôtre ! À la différence d’un label, ça sera à toi de te donner les clés pour réussir. En t’accompagnant sur plusieurs aspects de ton projet musical (création intégrale de tes chansons, travail sur ton image, gestion de tes réseaux sociaux, protection de tes droits d’auteur, etc), ce type de structure t’offre une maquette clé en mains, sérieuse et professionnelle, que tu peux ensuite diffuser toi-même, ou utiliser pour te présenter aux maisons de disques.

Peu importe ta notoriété, tu peux aussi créer ton propre label : cette démarche te permettra de gagner en indépendance et de garder le contrôle de ta direction artistique et de ton image. Mais attention, ça ne s’improvise pas ! Entre business plan, protection de ta marque, choix de sa forme sociale ou encore rédaction des statuts de l’entreprise, il faudra très certainement que tu te fasses conseiller par un avocat pour ne négliger aucune étape.

C’est le choix qu’a fait la célèbre chanteuse Yseult justement ! Signée par Polydor, elle sort un premier album éponyme en 2015, vendu à 4 000 exemplaires - pas de quoi satisfaire le label et rembourser ses avances. Endettée, la jeune chanteuse est contrainte d’écrire pour d’autres artistes plus connus et payer ses factures… C’est en 2019 que lui vient l’idée de créer son propre label, nommé Y.Y.Y., duquel sortiront les EP qui feront sa renommée. En 2021, Yseult remporte la Victoire de la révélation féminine de l'année - une belle revanche pour cette artiste au parcours sinueux dans l’industrie musicale !

Et si la jeune femme est sur tous les fronts (contrats divers, promotion, choix des salariés travaillant à ses côtés, etc), sa distribution est assurée par son partenaire Naïve. D’autres artistes français fonctionnent sur ce système : c’est le cas de Jul (avec son label D’or et de platine) et de PNL, qui travaillent en complète indépendance et font seulement appel à leur distributeur Believe quand leurs morceaux sont prêts. Alors, si tout comme eux, tu es intéressé(e) par le fait de rester indépendant(e), tu pourras retrouver des informations plus précises et des techniques sur comment t’y prendre pour monter ton label de musique. Et si tu ne souhaites pas toucher à tous les aspects d’un projet musical ou d’une direction artistique, pense à faire appel à tes potes qui ont un attrait pour le stylisme, la photo, le graphisme etc. L’union fait la force, surtout en musique !

Source : Giphy

Une autre possibilité pour te faire connaître sans faire appel à un label, c’est d’utiliser les réseaux sociaux ! En effet, ces plateformes ont envahi notre quotidien et ont complètement transformé notre façon de consommer du contenu. En plus, elles offrent aux artistes une opportunité immédiate et à moindre coût de pouvoir se mettre en avant et contrôler leur image, de quoi biaiser les circuits classiques pour se faire repérer habituellement (télé-crochets, démarchage des labels, etc). Sans compter la démocratisation des home studios, il est très facile de créer des musiques d’une qualité semi-professionnelle sans même sortir de chez soi - et ça, Rilès l’a bien compris !

Entre 2016 et 2017, le jeune rappeur rouennais, aussi auteur-compositeur-interprète, se met au défi d’écrire, enregistrer, mixer et produire une chanson par semaine durant un an, qu’il publie chaque dimanche sur sa chaîne YouTube : c’est le lancement du projet Rilèsundayz, que le coup de pouce du youtubeur Seb La Frite fera exploser. L’artiste insiste souvent dans ses interviews : ce n’est pas seulement une histoire de passion mais surtout de travail. Seul, dans sa chambre, le jeune autodidacte voit en internet une vraie mine d’or dont il se nourrit pour apprendre à créer une chanson de A à Z : prods, maîtrise des instruments et des logiciels, mixage, clips… En 2018, il fonde son propre label, Rilèsundayz, et devient le premier rappeur français à signer un contrat de partenariat avec un label américain, Republic Records (celui dans lequel sont notamment Drake et Ariana Grande !). Il cumule dorénavant des millions de vues et streams, enchaîne les festivals et zéniths - un bel exemple de réussite pour un artiste pour qui a tout obtenu à la sueur de son front et qui a su utiliser les plateformes pour mettre en avant ton travail intelligemment.

Source : Giphy

Avec ou sans label, tu vois bien que les parcours vers le succès sont multiples. Parfois, l’échec est même nécessaire pour rebondir et aller dans la bonne direction ! Là où le label te fournira les contacts et la visibilité, avancer sans label pourra te permettre d’avoir plus de contrôle et d’indépendance vis-à-vis de ton projet. Alors entoure-toi, utilise le maximum de ressources à ta disposition, sois en accord avec tes choix, et avec beaucoup de travail et un soupçon de chance, who knows ? ;)

 

`

Parlez-nous de votre projet musical
pour que l'on puisse vous aider !