<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=1697619370295438&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
Réserver
3 min de lecture

Pourquoi se lancer en tant qu’artiste indépendant·e ?

Par Candice Piot le 20 oct. 2020 12:46:50

Catégorie: Industrie musicale
artiste indépendant

Pour beaucoup d'artistes qui débutent dans l’industrie musicale, le but ultime est de signer dans une maison de disques ou un label. Mais d’autres alternatives peuvent être intéressantes, voire même plus avantageuses !

On vous présente les avantages pour un·e artiste de ne pas signer dans un label, et de rester indépendant·e.


Vous décidez de tout

En étant artiste indépendant·e, vous avez la chance de ne devoir rendre de comptes à personne. Vous pouvez donc décider vous-même du style musical dans lequel chanter, du nombre de concerts que vous ferez, de la ligne éditoriale de la communication de votre projet, des paroles que vous chantez, etc.

Personne ne vous met d'impératifs, vous êtes libre de décider de tout !

Margaux Avril et Yseult avaient, par exemple, toutes deux signé dans un label et se sont vues devoir suivre une direction artistique qui ne leur convenait pas. Elles ont décidé de s’émanciper une fois leur contrat terminé et de créer leur propre label pour pouvoir prendre leurs propres décisions : “J’avais envie d’être indépendante, de pouvoir gérer ma propre vision et de m’entourer des gens que j’aime. Et ça fait du bien de ne pas se sentir contrôlée, de vraiment vivre de sa passion pleinement !” a déclaré Yseult à Untitled Magazine en parlant de son expérience avec Polydor.

Vous récupérez votre argent

Être un·e artiste indépendant·e demande, il est vrai, beaucoup de sacrifices et d'investissements. Mais une fois que l’argent commence à rentrer, c’est pour vous ! Il n’y aura pas de pourcentage à reverser à un label (mais peut-être à manager si vous en avez un ?) ! D'après Linkleek par exemple, l’interprète touche une commission de 10% de ce que touche le label sur la vente d’un CD. Cela veut dire qu’il remporte seulement 4% du gain total de la vente d’un CD.

Source : Hedayat Music

Donc quand un album coûte 15,00€, ça ne fait que 0,72€ pour l’artiste !

Si vous restez indépendant·e et que vous faites appel à un distributeur, vous n’aurez pas à reverser les 44% du gain total au label. Cela vous permettra de gagner quasiment 50% de l’album soit 7,50€ ! Un écart non négligeable.

 

L’avantage considérable à se faire produire son projet (album, EP, single), est que le producteur vous avance l’argent nécessaire au développement de votre projet. Mais vous pouvez très bien vous en sortir sans ça ! En optant pour le crowdfunding par exemple, ou en vérifiant les aides que l’Etat met à votre disposition. Vous trouverez ici, de nombreuses idées pour vous aider à financer votre projet !


Rassurez-vous, qui dit indépendant·e ne veut pas dire que vous êtes seul·e ! Hedayat Music est là pour aider à développer votre projet tout en conservant votre statut d’indépendant·e. Développer un projet musical implique de faire appel à des qualités de chanteur certes, mais aussi de graphiste, d’expert en communication et en promotion, de distributeur, etc. Impossible pour une seule et même personne de savoir faire tout ça !

En faisant appel à Hedayat Music, on vous aide à prioriser vos envies pour créer un projet unique et professionnel. Notre équipe vous conseille et vous met en contact avec les meilleurs professionnels du secteur afin de répondre à vos demandes tout en vous conseillant.

 

Pour résumer, avant de vous lancer, prenez le temps de réfléchir, de déterminer vos objectifs et de calculer à peu près le budget de votre projet ! Une fois ceci bien en ordre dans votre tête, c'est le moment de vous lancer !

Écrit par Candice Piot