<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=1697619370295438&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
Réserver
7 min de lecture

Comment faire pour devenir son propre attaché de presse ?

Par Alexandra Dubuc le 16 oct. 2020 09:27:07

Catégorie: Promotion

Pour qu’un·e artiste gagne bien sa vie, il faut qu’il/elle fasse parler de lui/elle. C’est logique ! Et c’est pour cette raison qu’il est important de s’occuper de ses relations presse, afin non seulement de gagner en visibilité, mais aussi en crédibilité.

L’attaché de presse a pour rôle de mettre en lumière l’artiste qui en fait la demande, en promouvant la sortie de son album, son EP, son concert ou encore d’un festival auquel il/elle participe. C’est l’attaché de presse qui, une fois qu’il maîtrise le projet et connaît bien l’artiste qu’il veut promouvoir, rédige les communiqués et dossiers de presse à destination des médias.

Si vous en êtes au début de votre carrière et que vous n’avez pas les moyens de faire appel à une agence de communication, il faut commencer à le faire soi-même, pour ensuite, plus tard, déléguer ce travail à un professionnel. Ne cherchez pas plus loin, on vous explique comment faire !

 

Le dossier de presse, votre allié


Pour faire sa propre presse il faut commencer par les bases, et ici ça veut dire commencer par créer son dossier presse.


Le dossier de presse est un dossier professionnel qui vous servira de support quand vous contacterez la presse. D’où son nom ! Il faut qu’il soit clair et qu’il regroupe les informations les plus importantes afin que les professionnels de la musique sachent tout de suite à qui ils ont affaire. La mise en page doit être soignée et le document facile à lire. Enfin, ce dossier doit exister en format électronique pour pouvoir être envoyé par mail et en papier pour les rendez-vous en face à face !

Dans un dossier presse, vous avez besoin de joindre :

  • Des photos : Il est important d’ajouter des visuels pour présenter votre identité visuelle et montrer votre style. Le mieux est même de les placer en première page pour mettre en avant votre univers dès le début, et marquer le lecteur.

  • Une mini biographie : En deuxième page, décrivez votre projet musical, vos références musicales, votre histoire, vos origines, etc. Découvrez comment rédiger un mini bio en lisant cet article : https://www.hedayatmusic.com/blog/pourquoi-%C3%A9crire-une-biographie

  • Votre musique : Il est évident que les personnes que vous contacterez dans le but de gagner en visibilité, doivent écouter votre musique ! Ici nous vous conseillons de mettre en avant vos trois meilleurs titres, pour gagner en impact et en efficacité, tout en montrant l’étendue de votre savoir-faire. Choisissez vos titres les plus populaires sur YouTube, en streaming ou dans les ventes. Mettez aussi des liens vers les sites de streaming où vous êtes référencé·e, pour que les professionnels puissent écouter votre musique facilement.

  • Des vidéos : Montrer des vidéos de qualité est toujours un atout pour que l’on vous découvre. Si vous avez des vidéos de l’un de vos concerts, des lives, des captations vidéo, des clips ou bien des interviews, intégrez-les dans votre dossier presse digital. Le mieux est de varier les types de vidéos pour mettre toutes les chances de son côté afin que ça plaise à tout le monde.

  • Des articles : Si on vous a déjà mentionné dans des articles de presse, mentionnez-les en citant les meilleures parties et en ajoutant les liens vers ces articles. C’est un bon moyen de montrer que la presse est réceptive à votre projet et que vous avez déjà une certaine visibilité.

  • Vos coordonnées : Il faut bien sûr ajouter à la fin de votre dossier presse toutes les informations qui permettront aux professionnels de vous contacter. N’oubliez pas les liens de vos réseaux sociaux et de votre site si vous en avez un, pour que les personnes intéressées par votre profil puissent apprendre à encore mieux vous connaître si votre projet les a séduit.

Source : Giphy 

 

Soignez votre storytelling


Le storytelling permet de raconter l’histoire de l’artiste -qu’elle soit fictive ou réelle-. Cette étape est importante dans le projet musical d’un·e artiste car c’est ce qui va vous démarquer des autres artistes et c’est ce qui va vous permettre de créer un lien avec votre public. L’objectif premier est en effet de capter leur attention pour le toucher émotionnellement, d’une manière ou d’une autre.

Il s’agit de valoriser votre image de marque. Et si elle n’est pas assez attirante, il sera difficile de fédérer les fans et les médias autour de votre musique. Il ne suffit pas d’un clip, d’un album ou d’une tournée, il faut que les gens aient envie de connaître votre histoire. De manière générale, dans la société actuelle, les gens aiment connaître le parcours et/ou l’histoire des artistes qu’ils apprécient : ça rajoute un certain cachet et on a l’impression d’être plus proche de l’artiste. D’autant plus si votre histoire est unique et est en mesure d’attirer les médias, alors là c’est le jackpot !

Vous pouvez retrouver l’article vous expliquant comment créer du storytelling juste ici : https://www.hedayatmusic.com/blog/limportance-pour-un-artiste-dutiliser-le-storytelling

 

Lancez-vous et contactez directement les médias


Il ne faut pas hésiter à contacter des médias locaux car ils sont constamment à la recherche de nouveaux contenus à publier. Vous pouvez les contacter en recherchant un e-mail sur leur site internet, en les appelant ou bien sur les réseaux sociaux. Le mieux est de faire des recherches au préalable afin de choisir votre interlocuteur, ou tout au moins de se renseigner un minimum sur la personne pour mieux le convaincre ensuite. Parfois vous pouvez directement trouver le nom de la personne sur leur site, et si ce n’est pas le cas vous pouvez aussi faire des recherches sur Linkedin.


Une fois que vous avez trouvé le nom de votre interlocuteur, préparez un mail bien écrit, aéré, adapté à votre destinataire (est-il jeune ? quelle est la ligne édito du média où il travaille ?) et tentez de capter son attention en allant à l’essentiel. Tout en y joignant votre dossier de presse, évidemment ! Il faut bien sûr que vous soyez en mesure de présenter votre projet à l’écrit en quelques phrases, et que votre pitch donne envie d’en savoir plus pour qu’ils vous contactent. Vous pourriez par exemple faire un petit teasing sur les prochaines étapes de votre projet, en annonçant sa date de sortie ou bien en donnant des indices sur le thème de votre prochain titre, clip ou album. Donner envie au lecteur de découvrir la suite de votre projet en fait !

Expliquez votre histoire, en quoi votre projet est unique et pourquoi il serait bénéfique pour le média de faire partager votre histoire à son audience. C’est ici que votre storytelling prend toute son importance !

Source : Giphy 


Gérer sa propre relation avec la presse prend du temps, mais c’est important de prendre les choses en main si vous ne pouvez pas déléguer ce travail à un professionnel, car c’est une étape cruciale pour gagner en visibilité. En le faisant, vous en apprendrez d’ailleurs plus sur l’industrie et sur le fonctionnement des relations avec la presse au niveau local !

Les relations presse ne sont pas votre spécialité, c’est normal, vous êtes un·e artiste. C’est pour cette raison qu’avant de vous lancer dans quoi que ce soit, veillez à lire des articles traitant du sujet, demander conseil autour de vous (à vos proches comme à des professionnels), à soigner votre présentation et à proposer du contenu de qualité. Bien sûr, à long terme, il sera plus intéressant qu’un·e attaché.e de presse prenne le relais et s’occupe de ce travail, pour vous permettre de vous concentrer à 100% sur votre musique.

Écrit par Alexandra Dubuc