<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=1697619370295438&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Le petit dictionnaire des artistes - Part 3.

Par Ines Ounadi et Aliénor Sander le 22 sept. 2022 10:00:00

Catégorie: Industrie musicale
Article Le petit dictionnaire des artistes - Part 3.

On t’en avait déjà proposé 2 que tu peux retrouver et , or comme on dit chez nous… Jamais deux sans trois ! Tu l’attendais... Eh bien voici la 3ème édition du petit dictionnaire des artistes. C’est partiiiiii ! 

Aujourd’hui, on te propose de préciser certains termes liés à la composition et la réalisation d’instrumentales.



1. Le matériel 


Il existe de nombreuses manières de composer une instrumentale, mais depuis les années 70, avec l’invention du synthétiseur, on utilise de plus en plus l'informatique pour créer de la musique. Voici donc une liste non exhaustive du matériel utile pour composer, ainsi qu’un peu de vocabulaire pour te lancer.

 

  • La MAO :

L’acronyme MAO, qui signifie “Musique Assistée par Ordinateur”, désigne toutes les pratiques de création musicale via l’informatique. C’est donc une façon de composer et d'arranger des instrumentales. Pour ce faire, il existe beaucoup de logiciels, dont certains gratuits (Garageband, Audacity, Tracktion T7) mais la plupart sont payants (FL studio, Ableton, Cubase, Mélodyn…). 


  • Les VST :

Acronyme de “Virtual Studio Technology”, le VST est un format de plug-in (ou module d’extension) compatible avec la plupart des éditeurs audios, et dans lequel de nombreux instruments virtuels et effets ont été créés au cours du temps.


  • MIDI :

L’acronyme MIDI signifie “Musical Instrument Digital Interface”, et c’est un langage virtuel qui te permet de communiquer avec ton logiciel de MAO (ordinateur), par le biais d’un contrôleur, un instrument ou autre pièce matérielle. 

 

  • Contrôleur MIDI :

Et un contrôleur MIDI, qu’est-ce que c’est ? C’est un appareil ou logiciel qui génère et transmet des données MIDI à un ordinateur. En composition, tu peux travailler directement sur ton clavier d’ordinateur ou sur un clavier Midi. Juste ici tu peux d’ailleurs voir un modèle de MIDI assez populaire : le AKAI MPK Mini. 

 

Source : Site marchand Thomann 

 

L’avantage de ce type de contrôleur est que, si tu connais les notes et leur enchaînement sur un piano, ça te facilitera la tâche et te donnera l’impression de réellement jouer !

Avec ça tu as déjà une bonne base pour comprendre certains termes assez flous et peu intuitifs. Et si tu as du mal à saisir les définitions, rassure-toi : tout ce qui touche à l’informatique peut être assez complexe à comprendre pour une personne peu initiée, donc c’est normal que ça prenne du temps à assimiler ! 



2. L’instrumentale 


Deuxième étape : bien comprendre la différence entre composition et arrangement ! 

  • La composition 

C’est le mélange de la mélodie (une suite de notes), agrémentée d’une ligne harmonique (une suite d’accords). Sachant qu’un accord est une suite de notes jouées simultanément. 

Ici, tu pourras retrouver une vidéo explicative de la création d’une chanson. On retrouve à partir de la 5e minute, la composition du titre exposé. 

 

Source : Youtube 

 

Tu peux également retrouver notre tuto “accords magiques” sur Instagram. On te montre une suite d'accords que tu retrouves dans pas mal de morceaux populaires !

 

Source : Instagram Hedayat Music 

 

  • L’arrangement :

L’arrangement, c’est l’art de mettre la bonne note au bon endroit et avec le bon instrument. Et ça te permet en quelque sorte de définir le style musical de ton morceau !

C’est encore un peu flou pour toi ? On te propose d’écouter des démos pour comprendre ce qu’un arrangement change à une instrumentale. Retrouve juste ici des avant/après arrangements de différents titres arrangés au studio : https://www.hedayatmusic.com/demos

Dans l’arrangement, on retrouve le choix de la rythmique et des percussions, tout ce qu’on appelle en beatmaking les sons de “drums” (tambours ou batterie en anglais), des chœurs, des instruments et du placement des différentes sections du morceau…

 

 

Et voilà ! On espère que tous ces termes sont plus clairs pour toi maintenant. Et pour compléter ce que tu viens d’apprendre, tu peux retrouver nos autres articles dédiés aux termes employés dans les studios d’enregistrement et aux métiers au sein de l’industrie musicale.

`

Parlez-nous de votre projet musical
pour que l'on puisse vous aider !