<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=1697619370295438&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
Réserver

Comment pitcher son projet d'artiste

Par Monica Gallego Cervera le 7 avr. 2020 10:00:00

Catégorie: Promotion

Vous n'aurez jamais une deuxième chance de faire une bonne première impression. Il faut en effet faire très attention à montrer le meilleur de vous-même lorsque vous rencontrez des professionnels dans le cadre de votre projet musical. Gardez bien cette phrase en tête, surtout lorsque vous vous préparez à rencontrer un producteur, un label ou une maison de disques.

Voici sans plus attendre quelques conseils à suivre pour faire en sorte que votre première impression soit positive et impactante.

 

Préparez-vous à l’avance


Lorsque vous parvenez à faire en sorte qu'un label écoute votre musique, il y a de fortes chances qu'un ou plusieurs professionnels dudit label aille voir un aperçu de votre présence en ligne. Vous pouvez à ce sujet consulter notre article : gérer sa communication sur les réseaux.

Il faut donc vous assurer que les contenus de vos réseaux sociaux sont impeccables ! Et pas seulement : il faut aussi montrer qu’il y a une communauté qui vous suit.

Source : Giphy



Pensez comme un label

 

Pour augmenter vos chances de faire bonne impression, vous devez comprendre ce que les labels font pour les artistes, et surtout ce que les labels veulent. Vous pourrez alors mieux répondre à leurs critères.

Une maison de disques est avant tout une entreprise. Elle a des coûts de fonctionnement (pour la distribution, le marketing, la conception, etc.) et doit générer des revenus pour couvrir ces dépenses. Dans cette optique, pensez au type d'artiste qu'ils veulent signer : des artistes qui génèrent de l'argent. Les facteurs qui y contribuent sont une musique de qualité, une (bonne) fanbase, un marketing efficace et un certain dévouement/professionnalisme. Plus vous respectez ces critères, plus il est intéressant pour eux de vous signer.

Source : Giphy



Démarquez-vous


En supposant que vous fassiez tout ce que vous pouvez pour avoir la meilleure musique, le meilleur marketing, la meilleure image de marque et les meilleurs médias sociaux possibles, il y a une dernière chose que vous pouvez faire qui fera toute la différence : contacter et se rapprocher des bonnes personnes (voir article : Pourquoi bien s'entourer pour gérer sa carrière). Le networking fait toute la différence ! Faites vos recherches sur LinkedIn, Facebook, envoyez des mails pertinents pour établir un premier contact, assistez à des événements...

N'ayez pas peur d'entrer en contact avec les gens, quel que soit leur statut. Les bonnes choses viennent de ces petits risques et parfois il faut y aller au culot pour avoir des résultats!

 

Soumettez votre musique


Nous sommes enfin à la dernière étape : vous pouvez désormais envoyer votre musique au label en question.

Lorsque vous enverrez votre maquette à votre destinataire, vous devez faire attention à ces deux points très importants :
D’abord, évitez d'utiliser du matériel protégé par des droits d'auteur - à moins que vous n'ayez entre les mains un potentiel #1 Hit, les labels ne sont pas trop désireux de diffuser de la musique qui contient du matériel protégé par des droits d'auteur (une reprise, un morceau avec des samples déposés...), car exploiter cela demande beaucoup d'efforts et potentiellement de l'argent.

La qualité avant la quantité - n'envoyez pas plus de 5 titres à la fois dans une soumission de démo.

Source : Giphy

Vous avez la musique et l’envie de réussir : maintenant, suivez cette méthode et passez à l’action pour décrocher votre contrat !

`

Parlez-nous de votre projet musical
pour que l'on puisse vous aider !