<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=1697619370295438&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
  • Accueil  > 
  • Blog  > 
  • Comment la plateforme Deezer rémunère-t-elle les artistes ?

    Comment la plateforme Deezer rémunère-t-elle les artistes ?
    30 September 2019

    Comment la plateforme Deezer rémunère-t-elle les artistes ?

     

     

    Bonne nouvelle ! La plateforme de streaming Deezer a changé son système de rémunération des artistes ! Une des plateformes les plus utilisées en France a fait un grand pas en avant et révolutionne le streaming. On vous en dit plus.

     

    Comment les artistes sont-ils rémunérés sur les plateformes de musique ?

     

    Sur les plateformes de streaming telles que Spotify, Apple Music et jusqu’à présent Deezer (les trois plus importantes en France), la rémunération des artistes se fait en fonction du nombre d’écoutes qu’obtient chaque artiste sur la plateforme.

     

    Comme on vous l’a expliqué dans l’article Peut-on vraiment vivre de la musique en France ?, la consommation de la musique a évolué. Une chanson était à l’époque vendue entre 0,99 centimes et 1,99€ sur ITunes et un album physique entre 10 et 20€. Aujourd’hui, le revenu d’une seule écoute de streaming rapporte entre 0,0034 centimes et 0,024 centimes d’euros à l’artiste en fonction de la plateforme. C’est donc pratiquement impossible de vivre du streaming, à moins d’avoir des millions de vues. À cela s’ajoute la manière de calculer le revenu de l’artiste par les plateformes. La pratique générale est la suivante : la plateforme calcule le revenu total engendré par les abonnements des utilisateurs. Ils gardent 30% de ce revenu total, puis avec les 70% restants, ils calculent le pourcentage d’écoutes de chaque artiste par rapport au total des écoutes. Ils reversent alors ce pourcentage à chaque artiste.

     

    giphySource : Giphy

     

    Le nouveau mode de rémunération de Deezer

     

    Aujourd’hui, Deezer a choisi de modifier la manière dont les artistes sont rémunérés. Le calcul sera toujours fait en fonction du nombre d’écoutes.

     

    Votre abonnement, en tant que consommateur abonné à Deezer, sera reversé directement aux artistes que vous écoutez. Ainsi, le calcul ne sera pas fait sur le total des écoutes de tous les artistes répertoriés sur Deezer mais sur le total des écoutes individuelles des consommateurs. Ainsi, si vous écoutez des “petits” artistes indépendants uniquement, la totalité de ce que vous payez chaque mois leur sera reversé et une partie ira à la rémunération de la plateforme. Le calcul ne se fera donc plus sur le revenu global de Deezer (calculé en faisant la somme de tous les abonnements) mais sur chaque utilisateur de la plateforme. Si vous n’écoutez que Billie Eilish par exemple, votre argent n’ira qu’à la plateforme Deezer à 30% et à Billie à 70%, mais à aucun autre artiste tiers qui serait sur Deezer.

     

    Source : Giphy

     

    Une évolution du marché de la musique

     

    Ce changement marque un petit pas pour le streaming mais un grand pas pour l’industrie de la musique. En effet, l’évolution rapide vers le streaming a révolutionné le monde de la musique. Cette année, les ventes numériques par streaming ont dépassé les ventes physiques.

     

    Source : Giphy

     

    Les artistes ont dû très rapidement s’adapter aux changements de consommation de la musique et ont donc subi des changements de sources de revenus. Dans ce nouveau système où l’artiste n’est plus payé à l’achat d’un titre mais au nombre d’écoutes, beaucoup d’artistes, notamment les artistes indépendants, avaient du mal à vivre de leur musique.

     

    Avec cette modification, les artistes pourront prétendre à des rémunérations plus correctes pour leur musique et surtout à une rémunération plus juste puisque le poids des artistes dits “commerciaux” pèsera un peu moins sur les plus petits artistes. De quoi mettre tout le monde d’accord !

     

     

    Solène Luzeau.

    Nous vous recommandons

    Articles récents

    Abonnement au blog