<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=1697619370295438&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
Réserver
3 min de lecture

COMMENT CONTOURNER LES RÈGLES DE L’INDUSTRIE POUR BOOSTER SES STATS ?

Par Monica Gallego Cervera le 10 févr. 2020 09:00:00

De nos jours, de nombreux artistes contournent les règles de l’industrie musicale pour booster les écoutes de leurs morceaux sur les plateformes de streaming. Et certaines méthodes sont plus astucieuses que d’autres. Saviez-vous par exemple que Justin Bieber a demandé à ses fans de mettre son single Yummy en boucle pendant la nuit pour le faire monter sur les listes Spotify ? Un peu culotté...


À l’heure actuelle, ce sont les plateformes de streaming comme Youtube, Spotify ou encore Deezer qui “décident” quel artiste est considéré comme étant “bon” ou “mauvais”. Plus un titre est écouté/vu, plus il sera mis en avant dans les playlists radio, l’artiste recevra plus de propositions de passages sur scène, de sponsors...

Analysons deux exemples d’artistes qui ont habilement “boosté leurs stats”.

 

Le hip hop cow-boy qui a révolutionné la musique


En proposant un mix inédit entre hip-hop et musique country pour son titre “Old Town Road”, Lil Nas X cartonne non seulement sur TikTok, mais fait aussi exploser les charts country aux États-Unis.

Le succès est fulgurant jusqu’en mars 2019, quand une frange conservatrice de la population américaine s’insurge. Lil Nas X se retrouve face à une audience blanche très conservatrice qui considère que le style “country” est réservé aux blancs et ne veut pas qu’un noir "vole leur musique". Face à cette pression, Billboard, magazine officiel de l’industrie musicale américaine, exclut le morceau de la catégorie country en prétextant qu’il n’en respecte pas les critères.

Le jeune homme passe alors un coup de téléphone à Billy Ray Cyrus, ambassadeur absolu du genre, pour lui proposer un duo sur le même morceau. La suite, vous la connaissez : il a accepté et ça a été un succès immédiat !

Ajoutez à cela une excellente maîtrise des réseaux sociaux, et vous obtenez un deuxième record : le morceau se hisse une nouvelle fois en tête du classement Billboard… tous genres confondus cette fois. Une façon très audacieuse de contourner les règles !

 

Source : Giphy

 

Post Malone et son hit Rockstar


À l’époque où ce single a été lancé, Billboard ne prenait pas en compte les écoutes issues de la plateforme Youtube pour réaliser ses classements. Post Malone a réussi à contourner le système en dévoilant un clip mystérieusement incomplet qui laisse le public sur sa faim, et l’incite à aller écouter l’intégralité du morceau sur les plateformes de streaming. Un lien suffira pour que le morceau finisse en première place du classement Billboard, tous genres confondus. Simple, efficace.

 

Source : Giphy


Être rusé et créatif pour faire booster ses stats et se faire connaître plus rapidement est tout à fait légitime. Mais attention à ne pas tomber dans l’extrême ! Vous risquez un backlash, comme celui que Justin Bieber a subi après avoir publié un “mode d’emploi” pour ses fans, en leur expliquant ce qu’ils devaient faire pour fausser les statistiques. Il incitait notamment sa communauté à simuler des écoutes répétitives sur les plateformes.

 

Soyez plus créatifs !